GROUPE BHD - Tel: +33(0)2 51 12 68 68

BHD tend ses toiles dans tous les secteurs

Accueil / ACTUALITÉ / BHD tend ses toiles dans tous les secteurs

Chapiteaux, gazomètres, auvents, géomembranes, barrages antipollution… BHD (Blond Holding Développement) fait preuve d’une imagination sans borne dans l’utilisation des matériaux souples, généralement des toiles techniques polyester enduites PVC ou polyuréthane.

A l’origine, en 1974, cette entreprise de Nort-sur-Erdre (Loire-Atlantique) fabriquait des bâches de camion. Mais elle perçoit vite d’autres usages pour ce matériau, souple et résistant. La toile sera par exemple proposée aux architectes, pour habiller des ouvrages comme le stade de l’Allianz Riviera à Nice.

Le groupe vient de fonder Façade Textile International (FTI), un joint-venture à 50-50 avec la société anglosuisse Profil Tension System. FTI, dont l’ambition est d’emblée internationale, proposera des solutions de façade en toile tendue faisant fonction de protection pare-soleil, mais aussi de récupération d’eau et d’énergie bioclimatique… L’aéronautique est un autre axe prometteur. L’industriel y vend déjà des capotages spéciaux ou des housses de protection, mais d’autres développements sont en cours. BHD a ainsi repris deux selleries cette année dont Atout Pique, à Rochefort (Charente-Maritime), et Grason à Issoudun (Indre).

Le cuir aussi

La première, rebaptisée Sereniseat, est experte dans le cuir et la production de sièges de pilotes d’avion en peau lainée. La seconde travaille en plus dans le médical. C’est également à Issoudun que BHD a acquis Vachet (22 salariés), oeuvrant, lui, dans la protection solaire. Une autre acquisition est en vue dans cette localité. Du coup, Jean-Dominique Blond, le PDG, y envisage la création d’une école de formation. BHD a récemment gagné d’autres compétences en reprenant le parisien Figra, spécialisé dans les supports de communication.

D’autres acquisitions sont à l’étude. « Je regarde tous les marchés de tissus techniques et je sélectionne des niches très pointues et à haute valeur ajoutée », explique le dirigeant. Déjà, BHD fédère 28 PME totalisant 400 salariés et 53 millions d’euros de chiffre d’affaires. Une croissance de près de 15 % est envisagée cette année et le cap des 100 millions d’euros est fixé pour 2018.

Source de l’article : « BHD tend ses toiles dans tous les secteurs » par Les Echos le 20 Octobre 2014
Lire l’article sur Les Echos